Planchers Bellefeuille, Manufacturier et vente au détail sous un même toit

Par Bernard Gauthier

Au Québec, Planchers Bellefeuille est la seule entreprise à fabriquer tous ses produits offerts directement à ses clients.

16e50b7a0f7df504f18e618b3b1ab1d9Le manufacturier achète ses planches vertes à une dizaine de scieries et procède ensuite à diverses étapes, dont le séchage pour en arriver à des produits finis.

Il s’agit d’un avantage majeur pour le client. Situés à Saint-Jérôme, la manufacture et le magasin de détail attenant à l’usine ouvrent leurs portes à tout acheteur désireux d’observer la chaîne de fabrication. Ainsi, il n’y a pas de mauvaises surprises et le consommateur peut repartir avec une seule idée en tête, c’est-à-dire que son achat vient directement du manufacturier.

« Que ce soit un plancher de bois franc, un revêtement, un escalier ou un comptoir en bois, nous sommes manufacturiers de tous les produits que nous vendons. Les planches reçues à l’usine ont été récemment sciées de l’arbre. Et puisqu’elles ne sont pas séchées et qu’elles sont à l’état brut, nous avons les équipements nécessaires pour en arriver à des produits finis. Nous séchons toutes les essences de bois. Selon le type de bois, nous pouvons le moulurer, le sabler et procéder à la finition dans le cas des planchers. Puis, les produits sont prêts à être empaquetés et à être livrés », explique Fabien Gagnon-Houle, directeur, ventes production, Planchers Bellefeuille.

Au-delà de la fabrication, Produits Bellefeuille est aussi distributeur de produits complémentaires telle la marque Torlys : plancher laminé, plancher de vinyle, plancher de liège, plancher de cuir, de même que les barreaux de métal de Prestige Métal et les produits de finition Bona, Livos et Osmo.

 

Gamme variée d’essences

Plancher-de-bois-franc-Frêne-Authentique-Eclypse-Semi-lustré-01Planchers Bellefeuille traite une multitude d’essences de bois dans sa chaîne de fabrication. Quelques exemples dans le bois franc ? Cerisier, chêne blanc, chêne rouge, érable à sucre, érable rouge, frêne blanc, noyer américain, peuplier, tilleul, merisier, orme gris, orme rouge, tremble et hêtre. Parmi les résineux, on y trouve du pin blanc, cèdre rouge, cèdre blanc et de l’épinette. Et finalement dans les bois exotiques, l’acajou, le cumaru, l’ipé, le jatoba et le sapele sont les essences les plus recherchées. Les bois torréfiés sont disponibles et d’autres essences peuvent être fournies sur commande spéciale.

 

Tout sous un même toit

2Revêtement-pin-blanc-couleurs-DT1550-Café-DT1500-Mocha-DT1450-Marron-Projet-Lauzon-01L’usine a démarré ses opérations en 1983 et le magasin de détail a suivi au début des années 2000. Il s’agit d’un concept unique, qui n’existe pas ailleurs au Québec. « C’est notre vision et un avantage pour le client. Bien que les consommateurs soient pour la plupart originaires des Laurentides, bien d’entre eux viennent de Laval et même de Montréal. À court terme, nous n’avons pas l’intention d’ouvrir une autre succursale. Toutefois, nous savons bien qu’un jour l’ouverture d’une deuxième succursale sera un incontournable. Mais pour le moment, nous grandissons lentement et c’est bien ainsi », poursuit Fabien Gagnon-Houle.

 

Croissance soutenue

29cdcbd4054e742672fa794e96a03d43Planchers Bellefeuille emploie de 50 à 70 travailleurs à l’année. Une quinzaine d’étudiants à temps partiel viennent s’ajouter pendant la saison estivale pour répondre à la demande.

Quant aux revenus engendrés par l’usine et le magasin de détail, ils atteignent presque les 50 M$. « La crise économique est loin derrière nous. Nous connaissons une forte croissance et nous prévoyons engendrer des revenus supplémentaires de 10 % cette année », conclut M. Gagnon-Houle.

 

 

Planchers Bellefeuille

450 boul. Roland-Godard
Saint-Jérôme (Qc)
J7Y 4G8

450.431.1643

www.plancherbellefeuille.com
TME-BC TME-BC2

Architecture49 un premier projet LEED Argent

Par Bernard Gauthier

Nightview5C’est le fruit de plusieurs années d’efforts. Architecture49 devrait bientôt obtenir sa certification LEED argent pour la construction d’un bâtiment de 5 étages à l’entrée du Technoparc Montréal, dans l’arrondissement Saint-Laurent, le plus prestigieux parc de recherche scientifique au Canada.

Ce bâtiment, aux allures contemporaines, accueillera ses locataires en juin 2015 au plus tard. Le Broccolini Saint-Laurent 3 abritera le siège social de Hospira Canada, une entreprise internationale de produits pharmaceutiques spécialisés et de systèmes d’administration de médicaments. Hospira Canada occupera les deux premiers étages. Déjà trois autres locataires, spécialisés en technologie médicale, ont indiqué leur intention d’aménager leurs activités dans l’immeuble.

Ce projet, qui a nécessité un investissement de 16 M$, comporte des espaces publics au rez-de-chaussée, dédiés à tous les employés de l’immeuble tels que des salles d’exercise, des salles de massage et une immense cafétéria. À l’extérieur, tout est complété : luminaires, stationnement et aménagement paysager. Les travaux intérieurs de construction devraient prendre fin d’ici février 2015.

Vue5«L’architecture du bâtiment est agencée de telle sorte que les gens pourront voir le toit vert depuis le deuxième étage. La superficie du toit est de 3 500 pi2. Parmi les défis que nous avons relevés, il y avait la réalisation d’une enveloppe très performante dans le cadre d’une vision économique et accessible sans pour autant compromettre la qualité du produit. Pour atteindre l’objectif, nous nous sommes entourés de gens d’expérience qui ont bien compris que le travail en équipe était la clé du succès», explique Viviane Zhang, architecte, Architecture49.

Le bâtiment est nettement visible depuis l’autoroute 40, dans les deux directions, peu importe la vitesse des automobilistes. «Ce concept pourra être réutilisé pour d’autres projets, mais adapté selon les besoins du client», ajoute Viviane Zhang.

Qui est Architecture49 ?

full_logo_positive_rgbArchitecture 49 est le résultat d’un partenariat stratégique composé de six cabinets d’architectes d’un océan à l’autre du pays. Autrefois portant la bannière de Arcop Architecture, largement reconnue pour le développement architectural du Montréal d’aujourd’hui, la firme a pris un nouveau virage en mai dernier. Sur la scène internationale, Arcop avait été le premier lauréat du prix Aga Khan d’architecture et le premier récipiendaire du Prix du Gouverneur Général pour un projet réalisé hors du Canada.

«Nous avons voulu créer une grande firme canadienne pour offrir à nos clients un portfolio plus vaste tout en conservant une approche personnalisée. Nous sommes maintenant présents dans sept bureaux à travers le Canada», indique Bruno Verenini, architecte, gestionnaire principal, Architecture49.

Six secteurs d’expertise caractérisent Architecture49 : soins de santé, hôtellerie, science et technologie, sécurité et défense, sports et divertissement et transport.

Qui sont les partenaires ?

Vue1Smith Carter. Reconnue dans les Prairies canadiennes pour de multiples projets interdisciplinaires, la firme est active depuis plus de 70 ans. Il en est de même pour la firme WHW Architects, qui œuvre toutefois dans les Maritimes dans les secteurs public et privé.

AE Consultants, situé à Terre-Neuve et Labrador, est également un cabinet qui a bâti sa notoriété dans les projets résidentiels à unités multiples, en recherche, en éducation et dans les secteurs commercial et industriel. Architecture49 peut également compter sur le soutien du service à la clientèle de N46 (North 46 Architecture) à l’Île-du-Prince-Édouard.

PBK est aussi un autre partenaire fort important qui a contribué à l’accomplissement de plusieurs projets en partenariat public-privé (PPP) à travers le pays.

Environnement

Vue3La protection de l’environnement est au sommet des priorités chez Architecture49. Ses nombreuses réalisations démontrent que les concepteurs ont toujours eu la préoccupation de respecter les climats, les paysages culturels et la préservation des ressources tant au Canada qu’à l’étranger.

«Comme architectes, promoteurs d’une architecture verte et professionnelle LEED, notre mandat intrinsèque consiste à protéger et préserver notre environnement et notre patrimoine national», comme le souligne le site Internet d’Architecture49.

 

Architecture49
1244, rue Sainte-Catherine, Ouest
Montréal (Qc)
H3G 1P1

Tél : 514.878.3941
Téléc. : 514.866.3780

www.architecture49.com

toiturecoutureperfectionelectrique

Verre Select Sa force depuis 35 ans : l’innovation

Par Bernard Gauthier

Pas facile nécessairement de se distinguer dans le secteur des portes et fenêtres. Et pourtant, Verre Select réussit à se démarquer de ses concurrents. Comment ? Par ses créations dans l’industrie du verre décoratif, ses tendances qu’elle répand auprès de ses quelque 250 clients et manufacturiers de portes et fenêtres dans l’est du Canada et son sens profond de l’innovation au fil des ans.

VerreSelect_Novobois«Il y a 27 ans, le verre décoratif était l’exception. Aujourd’hui, le client se pose plutôt la question suivante : quel type de verre devrais-je choisir ? C’est un peu cette nouvelle tendance que nous avons réussi à créer depuis le début de nos activités», raconte Patrice Lamy, président chez Verre Select.

L’entreprise, qui dessert le Québec, l’Ontario et les Maritimes, a pour objectif de développer d’autres créneaux au lieu d’élargir son territoire géographique pour augmenter sa production.

Verre Select se spécialise dans quatre types d produits :

– verre décoratif pour portes extérieures en tout genre ;

– porte de fibre de verre NOVOBOIS qui imite parfaitement    bien le bois ;

– porte de fibre de verre CLIMATEC qui vieillit bien ;

– verre décoratif pour rampe, douche et portes intérieures sous la collection UNIVERRE.

«Depuis 4 ans, nous avons introduit deux nouvelles lignes de portes de fibre de verre dans notre réseau de portes et fenêtres. Ce sont des produits qualifiés moyen-haut de gamme. Parmi ces produits, il y a la porte CLIMATEC. Il s’agit d’un produit qui vieillit lentement grâce à une technologie utilisée en Europe. Nous utilisons de la fibre de verre qui est colorée dans la masse et ensuite peinturée. Les résultats sont impressionnants. Cette porte est beaucoup plus résistante aux égratignures, aux impacts et aux chocs, ce qui vient combler une faiblesse dans la porte d’acier», ajoute Patrice Lamy.

Pour ce qui est de la porte NOVOBOIS, il s’agit d’un produit canadien et Verre Select détient la distribution exclusive au Québec. «C’est un produit qui se démarque par la qualité de sa reproduction. Mieux isolée, cette porte a le même look qu’une porte en bois, mais à une fraction du prix. De plus, les panneaux n’ont pas tendance à fendre.»

VerreSelect_CollectionUniverreVerre Select se distingue également dans les vitraux soudés et non-soudés. Assemblés en unité scellée performante répondant aux normes d’Énergy Star, les vitraux portent une garantie de fabrication de 10 ans contre tous vices de fabrication.

L’entreprise de Terrebonne est en mode constant d’innovation et de création. C’est le secret de sa réussite. «Nous avons été les premiers à mettre sur le marché et à populariser plusieurs produits comme le verre de porte ¾, les panneaux exécutifs, moulures dynastie, Acryverre, stores intégrés en unité scellée, portes multi-ouverture et portes en fibre de verre prépeint. Notre force repose dans le design et le look et nous entendons bien poursuivre dans la même direction au cours des prochaines années.»

 

Verre Select

3816, rue Georges Corbeil
Terrebonne (Qc)
J6X 4J4
Tél : 450.968.0112
Téléc. : 450.968,0122

www.verreselect.com

lefebvreVS_carte_affaire