Paysagiste Roche: Développer une conscience écologique

Par Bernard Gauthier

La qualité et la durabilité d’un aménagement paysager repose avant tout sur le respect des normes établies par l’industrie horticole. Un Maître Paysagiste a non seulement le souci du détail, mais va souvent au-delà des exigences pour assurer une qualité supérieure. C’est en ces termes que Simon Leclerc, designer-paysagiste chez Paysagiste Roche, s’exprime. «La conception de plans d’aménagement permet aux clients, non seulement de visualiser leur projet avant la réalisation, mais aussi d’en établir les coûts avec précision. Contrairement à plusieurs entreprises improvisées en jardinage qui ne se soucient pas de respecter les principes de base, nos travaux sont bien planifiés et nos réalisations sont là pour durer. Ce ne sera pas à refaire dans trois ans! »

Forte d’une expérience de vingt-cinq ans et composée d’une équipe de 25 à 30 employés selon la saison, l’entreprise Paysagiste Roche réalise une soixantaine de projets annuellement, dont une vingtaine dépasse le cap des 20 000$. Membre de l’Association des Paysagistes Professionnels du Québec (APPQ), Paysagiste Roche a remporté de nombreux prix dans les dernières années, pour la qualité et l’originalité de ses travaux.

« Plusieurs réalisations font la fierté de Paysagiste Roche, mais je dirais que l’une d’entre elles représente quelque chose de plus : ce fut la conception et la réalisation d’un jardin aquatique chez un particulier du centre-ville de Montréal l’an dernier. Le projet prévoyait l’aménagement d’un bassin naturel, de cascades et d’une plage de galets intégrée au jardin, le tout créant un havre de paix dans un environnement urbain agité

BG02 Pay. Roche Havre Urbain2
Havre Urbain du Paysagiste Roche

Développement durable

Il s’agit d’un enjeu capital, d’une mission à laquelle Paysagiste Roche se fait un devoir d’accomplir : chercher constamment à appliquer et à améliorer les techniques favorisant la préservation de l’environnement, soit une bonne planification des projets, favorisant un mode de construction durable, une gestion efficace des déchets de construction et de végétaux, une gestion des transports et déplacements, ainsi qu’un entretien régulier de la machinerie et des véhicules et finalement en intégrant des systèmes permettant la réduction et la réutilisation de l’eau.

Il y a un deuxième objectif que Paysagiste Roche  tient à cœur: celui de la conscience écologique. « C’est un aspect sur lequel nous travaillons avec nos clients. Nous cherchons à les conscientiser en leur proposant des alternatives écologiques. Cela peut aller de la récupération de l’eau de pluie à l’utilisation de matériaux locaux pour encourager les fournisseurs locaux, en passant par une augmentation du pourcentage d’espace végétalisé sur les terrains. Ce n’est pas toujours évident puisque pour obtenir un résultat durable et plus écologique, il faut parfois investir un peu plus d’argent dans le projet. Par contre, l’investissement initial permet la réduction des coûts à long terme.»

Pour l’entreprise, le développement durable n’est pas une tendance passagère, mais un mode de vie et la recherche constante de nouvelles façons de travailler pour concilier progrès économique, justice sociale et préservation de l’environnement.

Roche Logo

Paysagiste Roche

3520, rue St-Patrick

Montréal (Qc)

H4E 1A2

www.paysagisteroche.com

permacon daniel rascella

 

 

 

 

Global Habitation : Nouvelles normes en isolation

Global Habitation : premier entrepreneur à offrir des murs avec un facteur isolant de R29.5

Par Bernard Gauthier

À compter du premier juillet, les nouvelles normes de construction prévoient notamment l’installation de murs isolés avec un coefficient d’efficacité de R29.5 . Présentement, la norme accepte un coefficient de R24.5. Au terme de plusieurs années de recherche, l’entrepreneur Global Habitation,  offre déjà le produit sur le marché et sera en mesure de répondre à la demande des autoconstructeurs et entrepreneurs dès l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation.

Spécialisé dans la fabrication de murs et planchers assemblés, l’entrepreneur prévoit déjà doubler, voire tripler ses activités, au cours de la prochaine année. « L’usine produit un mur écologique et acoustique. Le mur en laine standard R22, tel que nous le connaissons, ne tiendra plus la route. L’isolant du mur extérieur devra donc être changé par les bases d’architectes et des entrepreneurs. En d’autres termes, un mur standard qui devra recevoir de nouveaux matériaux pour respecter la nouvelle norme, qui sera mis en application en octobre 2012, va coûter plus cher en comparaison avec notre produit », explique Denis Grégoire, président de Global Habitation.

Travail de recherche

Ce n’est pas le fruit du hasard si Global Habitation en est arrivé à cette solution. Son partenaire, Claude Janelle, a travaillé à l’élaboration du produit depuis 2006. En ce qui a trait à la partie de l’uréthane, le mérite revient à un groupe de chimistes de Demilex. « Ces derniers ont réussi à trouver le meilleur calibrage des produits pour obtenir des résultats performants. »

Global Habitation se situe à Napierville, près de la frontière américaine. En fonction depuis 2009, Denis Grégoire et Claude Janelle sont très conscient que les revenus sont appelés à grimper en flèche. « En tenant compte de la production, de l’usinage et du montage, notre chiffre d’affaires actuel est de 2 ½ millions de dollars. Pour économiser de l’argent, plusieurs n’auront d’autres choix que de se tourner vers notre solution. Nous avons une quinzaine d’employés et je prévois embaucher de trois à quatre personnes. La mise sur pied d’un nouveau quart de travail en soirée figure dans les plans. Même chose pour ce qui est du réaménagement de l’espace de travail. Fort probablement que nous devrons utiliser une section actuellement réservée à l’entreposage. »

L’entreprise dessert tout le marché de la Montérégie, de l’Outaouais, du Centre-du-Québec jusqu’à Québec, ainsi que la Rive-Nord et la Rive-Sud de Montréal.

Fait à noter, les murs de Global Habitation s’appliquent à tout bâtiment de bois, incluant maisons bâtiments de ferme, entrepôts, immeubles commerciaux et industriels. L’entreprise se conforme aux normes LEED Habitation, Novoclimat et au Code national du bâtiment.

Pour Denis Grégoire et Claude Janelle, son prochain défi est de changer les façons de faire dans la construction. À son avis, les coûts en sécurité sont énormes et le meilleur moyen pour parvenir à faire diminuer la note réside dans le travail en usine plutôt que sur le chantier. « Le montage des éléments structuraux, c’est comme assembler d’énormes blocs de lego en toute sécurité. Ensuite, tout est prêt au moment de la livraison sur le chantier évitant du même coup les risques d’accidents. »

Global Habitation

10 Place Lamoureux

Napierville (Qc)

J0J 1L0

www.globalhabitation.ca

lareaudesjardins vallee des tisserands

Groupe servicas

Nordic Structures Bois: deux lauréats Contech et une distinction en une seule soirée

Par Bernard Gauthier

Lauréat dans les sous-catégories des pratiques novatrices et des technologies et produits innovateurs, catégorie Habitation, et récipiendaire de la distinction en développement durable, Nordic Structures Bois a de quoi se réjouir après seulement deux ans de la mise en marché de ses panneaux structuraux en bois massif X-LAM en Amérique du Nord.

BG08Nicolas Angleys
Nicolas Angleys

L’entreprise, qui a remporté dernièrement les honneurs lors d’un dîner Contech à Montréal, explique que son objectif est de redonner au bois la place qui lui revient dans la construction des bâtiments. « Jusqu’à ce jour, le bois était utilisé essentiellement pour la construction comportant des ossatures légères. L’acier et le béton font partie d’une culture profondément enracinée ici. Mais finalement, nous arrivons avec un nouveau produit, le Nordic X-LAM, qui peut servir de plancher, de mur, de plafond, toujours est-il qu’il est possible de réaliser des structures de bâtiment multiétages uniquement en bois », indique Nicolas Angleys, conseiller marketing de Nordic Structures Bois.

Condominiums Chibougamau

L’une des raisons pour laquelle l’entreprise a mérité une distinction repose sur le projet des Condominiums Chibougamau. Ce bâtiment de quatre étages qui englobe 24 unités, est le premier du genre en Amérique du Nord à être doté d’une structure entièrement composée de panneaux de bois lamellé-croisé Nordic X-LAM.

La structure a été complétée en 22 jours en décembre dernier. « Nous sommes spécialisés dans le développement de tous les plans d’ingénierie et d’architecture, nous assumons la gestion de projets, supervisons les chantiers jusqu’à la livraison du produit. ». Chantiers Chibougamau, société sœur de Nordic Structures Bois, se consacre au développement d’une partie de plus de 2 millions d’acres de forêt à l’aide de techniques d’abattage et de coupe perfectionnées. « Nous exploitons la forêt, nous coupons les arbres ayant atteint la maturité voulue, lesquels sont ensuite transformés en bois d’ingénierie à Chibougamau. » Nous appliquons rigoureusement la politique de reboisement et sommes aux normes environnementales FSC. »

Le marché géographique de Nordic Structures Bois se situe au Québec, en Ontario et principalement dans le nord-est américain. L’Europe et l’Asie sont également d’autres marchés potentiels, alors que des exportations ont lieu de temps en temps. Selon Nicolas Angleys, il est clair que le défi de changer la culture en Amérique du Nord est colossal. « Le bois n’est pas utilisé à sa juste valeur. Pourtant, c’est une solution économique, solide, qui séquestre du carbone etqui a des propriétés très résistantes au feu. Le bois a fait largement ses preuves partout dans le monde. Nous avons investi beaucoup d’argent dans de nouvelles technologies comme le bois lamellé-croisé, alors que des scieries fermaient. Je dirais que nous sommes les précurseurs dans ce domaine parce que nous y croyons. »

Nordic Structures Bois

1 100 av. des Canadiens de Montréal

Montréal (Qc)

H3B 2S2

www.nordicewp.com

Nordic X-lam