Le BSDQ, un joueur incontournable pour une saine concurrence dans l’industrie de la construction au Québec

Dans une industrie de la construction mise à l’épreuve, le Bureau des soumissions déposées du Québec (BSDQ) se distingue depuis plus de 47 ans auprès des entreprises et des organismes des secteurs privé et public comme un service accessible et fiable favorisant une saine concurrence dans le processus de soumissions de leurs projets.

« Les maîtres de l’ouvrage ayant des projets de construction à réaliser sont de plus en plus à la recherche de systèmes qui leur procurent un encadrement transparent et efficace dans la procédure d’appel d’offres et de soumissions. C’est exactement ce que le BSDQ offre. Notre système donne une chance égale à tous les entrepreneurs de se positionner avantageusement lorsqu’un projet de construction est lancé. Les règles du Code placent les soumissionnaires à l’abri du marchandage et rendent possible une saine concurrence entre les entrepreneurs.», explique M. Guy Turcotte, ing., directeur général du BSDQ depuis 16 ans.

Un des objectifs du BSDQ est d’offrir aux différents intervenants un système de soumission qui rencontre les plus hauts standards en matière de sécurité, de fiabilité, d’efficacité et d’efficience.

Ainsi, les maîtres de l’ouvrage ayant recours au BSDQ bénéficient de nombreux avantages, dont l’obtention de plus de soumissions, donc de meilleurs prix, une garantie d’efficacité des marchés, la rigueur dans le processus d’appel d’offres et la réalisation d’une Responsabilité sociale d’entreprise (RSE).

LE BSDQ dépose son mémoire à la Commission Charbonneau

Au fil des ans, les tribunaux ont reconnu le caractère d’intérêt public du Code de soumission du BSDQ en tant que «contrat collectif favorisant l’honnêteté et le maintien d’une saine concurrence dans le domaine de la construction.» Il s’agit donc d’un outil fiable à être considéré par les maîtres de l’ouvrage publics et privés du Québec.

Le 8 juillet dernier, le BSDQ déposait d’ailleurs un mémoire à la CEIC, dans le cadre des consultations publiques initiées par la Commission Charbonneau. Disposant d’une expertise pointue dans le domaine de la construction depuis près de 50 ans, le BSDQ croit nécessaire d’intervenir comme citoyen corporatif en dénonçant certains agissements allant à l’encontre de l’intérêt public et en présentant ses recommandations. Avec son expertise unique, le BSDQ se propose sans fausse prétention comme une solution pour contrer la collusion et améliorer l’offre de service dans l’industrie.

Le BSDQ : quelques faits saillants

  • Réseau de 6000 entrepreneurs utilisateurs du système
  • Moyenne de 50 000 soumissions déposées par année
  • Environ 4 500 projets de construction inscrits annuellement
  • OSBL mis sur pied en 1967
  • Un produit et un service développés au Québec
  • Créé par 3 organismes reconnus : ACQ, CMEQ, CMMTQ
  • Un système fonctionnant par Internet disponible 7 jours sur 7, 24 heures sur 24Pour en savoir davantage, visiter le nouveau site internet du BSDQ au www.bsdq.org ou suivez sa page d’entreprise sur LinkedIn.

Pour entrevues ou information:

Caroline M. Gauthier
cmgauthier@terrainmarketing.com
(514) 965-6139

www.bsdq.org

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *