À 76 ans, il réalise un projet LEED argent

Par Bernard Gauthier

Il a toujours atteint ses objectifs. C’est un homme d’affaires accompli, un entrepreneur en construction aguerri. Il s’agit de Joe Alter, président de A&C Construction et ingénieur civil de formation, qui est loin de songer à la retraite. En octobre dernier, il a complété l’un de ses plus beaux projets : le 4625 Côte-Vertu, un immeuble à bureaux certifié LEED argent.

Grâce à la volonté de la Caisse Desjardins voulant transférer ses bureaux chez Joe’s Corner pour diminuer les frais de location de ses anciens bureaux situés un peu plus loin dans le même secteur, Joe Alter a pu réaliser son premier projet LEED. Les travaux ont démarré en janvier 2013 et ont pris fin neuf mois plus tard. L’immeuble de trois étages, incluant un garage souterrain, dispose d’une superficie de 36 000 pi2 et a nécessité des investissements de 9 M$.

ndAlter
M. Alter et ses partenaires, M. Pierre Houle, M. Guy Champagne, M. Joe Alter et M. Marcel St-Jean
 

La Caisse Desjardins se situe au troisième étage, tandis qu’un bistro occupe le rez-de-chaussée. Des négociations avec d’autres partenaires se poursuivent pour louer les espaces aux étages supérieurs. « Je tiens à mentionner publiquement Nat Agensky, président-fondateur d’Inspec-Sol pour être devenu partenaire avec moi et avoir cru en ce projet. À mon âge, ce fut un gros défi à relever. Il a fallu que je m’adapte à une foule de nouvelles normes pour être capable de réaliser un projet LEED. Je dirais que la détermination fut le facteur gagnant dans cette course. Et puis, l’engouement du Groupe Desjardins de déménager sur Côte-Vertu a largement contribué au succès. Là aussi, je veux remercier Marcel Saint-Jean, ex-président du syndicat des machinistes, d’avoir participé à ce projet. »

Pour réaliser la construction de l’immeuble, le conseil de l’arrondissement St-Laurent a accepté de modifier le zonage à caractère industriel à zonage commercial. « Étant donné la proximité de l’aéroport et de l’autoroute 40, nous avons confiance d’attirer de futurs clients liés au secteur de l’aviation comme des sociétés aériennes. »

 
ndHallHall d’entrée à votre image

 

Certification argent

mapPour avoir réussi à atteindre la certification LEED argent, le nombre de points à rejoindre pour répondre aux exigences environnementales était de 50. Voici la répartition des points obtenus :

aménagement écologique du site : 17
gestion efficace de l’eau : 711
énergie et atmosphère : 4
matériaux et ressources : 7
qualité des environnements intérieurs : 8
innovation et design : 4
priorité régionale : 3

Situé à l’angle de la Montée-de-Liesse et du boulevard Côte-Vertu, le 4625 est la dernière réalisation de Joe Alter sur ces terrains du secteur qu’il avait achetés dans les années 80. Après les avoir subdivisés au cours des années suivantes, Joe Alter entreprend la construction d’entrepôts frigorifiques. Un projet qui voit le jour en 2003 avec la participation de John Tiltins, président de TAS.

La petite histoire

Après avoir complété ses études en génie civil à l’Université McGill à l’âge de 26 ans, Joe Alter démarre sa carrière à l’ancienne Carrière Miron. Sa participation à la construction du pont Mercier figure dans son curriculum vitae.  Puis après 12 ½ ans au sein de l’entreprise, il se dirige vers Cytren construction, une entreprise spécialisée dans la construction de bâtisses industrielles.

Au fil des ans, il offre ses services pour devenir gérant des pistes de ski à Morin Heights. Très rapidement, il apprend qu’un groupe de 186 médecins hollandais avait investi 60 000$ chacun pour acquérir le centre de ski sous certaines conditions devant être réalisées à l’intérieur d’un délai de cinq ans. Or, il ne restait plus qu’un an pour tout accomplir lorsque Joe Alter est arrivé en scène.« C’est là que mes connaissances académiques et sur le terrain m’ont grandement aidé. En moins d’un an, il a fallu que je construise des remonte-pentes, un pavillon et que j’y aménage des machines à neige artificielle. J’avais alors 45 ans. Tout s’est bien terminé et aujourd’hui, les pistes 7 et 8 portent le nom de Mr. Joe. »

 
ndAlter2M. Alter et ses collaborateurs, Giancaelo Bellini, Nat Agensky, Eude Santerre, Yvan French, Elias Massad,
Grace Alter, Joe Alter, Debra Alter, Guy Champagne, Marcel St-Jean et Pierre Houle

 

A&C Construction

En 1981, Joe Alter décide de relever un gros défi : celui de partir une entreprise sous la raison sociale A&C Construction. Ses connaissances et son leadership lui permettaient de prendre cette décision. Une décision bien calculée puisque dans les années à venir Joe Alter s’est particulièrement distingué dans l’achat et la rénovation de centres commerciaux.

Vers la fin des années 80, il décide d’acquérir des terrains d’une superficie de 1 ½ million de pieds carrés à l’arrière de ce qui fut autrefois les installations de la General Motors à Boisbriand. Son objectif était le suivant : construire des entreprises industrielles sur le tiers des terrains, vendre un autre tiers à long terme et léguer le dernier tiers des terrains à sa famille.

« La construction s’est déroulée sur une période d’environ sept ans. D’ailleurs, la rue Lavoisière est l’une des rues sur laquelle j’étais très actif. »

Au cours de la même période, Joe Alter achète le centre commercial à Lorraine, situé en bordure de l’autoroute 640. « J’avais la possibilité d’agrandir le centre commercial puisque j’avais 44 000 pi2 en trop. L’emplacement était magnifique du fait que la vue sur Montréal est imprenable. J’ai tellement aimé le secteur que j’ai développé le goût d’acheter d’autres terrains dans le coin. Bois-des-Filions fut mon prochain défi. J’ai fait l’acquisition d’un terrain appartenant autrefois à une pétrolière. Les lieux étaient extrêmement contaminés. J’ai consacré beaucoup d’argent pour y construire un autre petit centre commercial. Le succès fut tel qu’on m’a même proposé d’acheter un centre commercial à St-Joseph-de-Beauce! »

Retraite?

Joe Alter pourrait se permettre de prendre sa retraite dès maintenant. Mais il n’en est pas question. Du moins pour le moment. Il a encore des projets en tête. Son rêve est de construire un immeuble à bureaux de sept étages à Ville Mont-Royal. « Je suis présentement en pourparlers et je ne peux pas en dire davantage, exception faite que je serais entrepreneur et propriétaire associé avec d’autres partenaires. »

Si son rêve se concrétise, alors là, Joe Alter n’écarte pas la possibilité de tirer sa révérence. Après tout, il l’aura bien méritée.132J01-14

A&C Développement et Construction
4600 boul. Côte-Vertu
bureau 7
Montréal (Qc)
H4S 1C7
Tél. : 514.333.5363

 

 

 

BG07Colliers_Logo_RGB_GradientColliers International Québec
Agence immobilière
Real Estate Agency
1800 Avenue McGill College, Suite 2900
Montreal, QC H3A 3J6
Tél.: 514.866.1900

liste3

127J01-14 116J01-14fuller Impression 129J01-14 124J01-14 117J01-14130J01-14126J01-14131J01-14128J01-14

120J01-14118J01-14133J01-14125J01-14
felicitations

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *