Mirabel s’agrandit: un projet immobilier de plus de 15M$ à St-Janvier

Par Bernard Gauthier

À Mirabel, le développement immobilier se déroule à une cadence accélérée. Depuis le printemps dernier, un projet de 72 unités de condominiums est en construction non loin de la future gare de train de banlieue de Saint-Janvier.

Il s’agit du projet Les Berges Sainte-Marie. La phase 1 qui est en cours, comporte un bloc de 6 unités et deux blocs de 16 unités. Un premier bloc est déjà complété et mis en vente aux acheteurs qui peuvent en prendre possession dès maintenant. « Les unités ont une dimension moyenne de 1 200 pieds carrés et s’adressent aux premiers acheteurs tels que des personnes seules ou des couples avec un enfant. Ces unités de 4 ½ pièces peuvent être également réaménagées en un 5 ½, » explique Gilles Dupont, entrepreneur général en construction depuis 25 ans.

Ce projet de 15 millions de dollars est situé à proximité de tous les services et dispose d’un accès direct à la route 117 et à l’autoroute 15. Les unités haut de gamme disposent d’une grande fenestration, d’une insonorisation supérieure, de plafonds d’une hauteur de 9 pieds, d’un foyer au gaz, de l’air climatisé et d’un walk-in dans la chambre des maîtres. Tous les planchers sont en bois franc. Des garages sont prévus dans la phase 2.

BG07 plan projet

Projet intégré

« Ce qui nous distingue de nos concurrents réside dans le fait qu’il s’agit d’un projet intégré, c’est-à-dire que les propriétaires d’unités sont également proprios de la rue, du parc et des espaces verts avoisinants. Cela ne sera jamais remis à la municipalité et ce concept permet aux propriétaires d’obtenir plus de 40% d’espaces verts », ajoute Gilles Dupont, l’un des trois promoteurs avec Yvon Piché et Sylvain Royer.

Les prix des unités peuvent varier de 200 000 $ à 280 000 $. Les amateurs de vélo ont une piste cyclable à proximité et les couples avec enfant (s) n’ont pas à se soucier puisqu’on y retrouve des écoles primaire et secondaire tout près, en plus d’un aréna, d’une bibliothèque et d’un centre culturel.

Pour le maire de Mirabel, Hubert Meilleur, il ne fait aucun doute que le projet des Berges Sainte-Marie s’inscrit dans le cadre d’une ville multidisciplinaire, un discours qu’il répète à qui veut l’entendre depuis 1987. « Les municipalités doivent absolument se doter d’un plan d’urbanisme qui tient compte d’un développement industriel, commercial, résidentiel et même agricole.

Mirabel compte une population de 45 000 habitants. Elle couvre un territoire de 477 kilomètres carrés et est composée des secteurs de Saint-Janvier, Saint-Augustin et Saint-Canut – les plus urbanisés – et de Sainte-Scholastique, Saint-Benoît, Saint-Hermas et Saint-Jérusalem qui constituent les territoires où l’agriculture y est particulièrement présente.

Les Berges Ste-Marie

18 266 av. de la Promenade

Mirabel (Qc)

J7J 1B6

www.lesbergesstemarie.com

Francois CyrSylvail TourangeauGerald PaquetteJeannot paquetteToitures Steve Racicot

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *