Global Habitation : Nouvelles normes en isolation

Global Habitation : premier entrepreneur à offrir des murs avec un facteur isolant de R29.5

Par Bernard Gauthier

À compter du premier juillet, les nouvelles normes de construction prévoient notamment l’installation de murs isolés avec un coefficient d’efficacité de R29.5 . Présentement, la norme accepte un coefficient de R24.5. Au terme de plusieurs années de recherche, l’entrepreneur Global Habitation,  offre déjà le produit sur le marché et sera en mesure de répondre à la demande des autoconstructeurs et entrepreneurs dès l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation.

Spécialisé dans la fabrication de murs et planchers assemblés, l’entrepreneur prévoit déjà doubler, voire tripler ses activités, au cours de la prochaine année. « L’usine produit un mur écologique et acoustique. Le mur en laine standard R22, tel que nous le connaissons, ne tiendra plus la route. L’isolant du mur extérieur devra donc être changé par les bases d’architectes et des entrepreneurs. En d’autres termes, un mur standard qui devra recevoir de nouveaux matériaux pour respecter la nouvelle norme, qui sera mis en application en octobre 2012, va coûter plus cher en comparaison avec notre produit », explique Denis Grégoire, président de Global Habitation.

Travail de recherche

Ce n’est pas le fruit du hasard si Global Habitation en est arrivé à cette solution. Son partenaire, Claude Janelle, a travaillé à l’élaboration du produit depuis 2006. En ce qui a trait à la partie de l’uréthane, le mérite revient à un groupe de chimistes de Demilex. « Ces derniers ont réussi à trouver le meilleur calibrage des produits pour obtenir des résultats performants. »

Global Habitation se situe à Napierville, près de la frontière américaine. En fonction depuis 2009, Denis Grégoire et Claude Janelle sont très conscient que les revenus sont appelés à grimper en flèche. « En tenant compte de la production, de l’usinage et du montage, notre chiffre d’affaires actuel est de 2 ½ millions de dollars. Pour économiser de l’argent, plusieurs n’auront d’autres choix que de se tourner vers notre solution. Nous avons une quinzaine d’employés et je prévois embaucher de trois à quatre personnes. La mise sur pied d’un nouveau quart de travail en soirée figure dans les plans. Même chose pour ce qui est du réaménagement de l’espace de travail. Fort probablement que nous devrons utiliser une section actuellement réservée à l’entreposage. »

L’entreprise dessert tout le marché de la Montérégie, de l’Outaouais, du Centre-du-Québec jusqu’à Québec, ainsi que la Rive-Nord et la Rive-Sud de Montréal.

Fait à noter, les murs de Global Habitation s’appliquent à tout bâtiment de bois, incluant maisons bâtiments de ferme, entrepôts, immeubles commerciaux et industriels. L’entreprise se conforme aux normes LEED Habitation, Novoclimat et au Code national du bâtiment.

Pour Denis Grégoire et Claude Janelle, son prochain défi est de changer les façons de faire dans la construction. À son avis, les coûts en sécurité sont énormes et le meilleur moyen pour parvenir à faire diminuer la note réside dans le travail en usine plutôt que sur le chantier. « Le montage des éléments structuraux, c’est comme assembler d’énormes blocs de lego en toute sécurité. Ensuite, tout est prêt au moment de la livraison sur le chantier évitant du même coup les risques d’accidents. »

Global Habitation

10 Place Lamoureux

Napierville (Qc)

J0J 1L0

www.globalhabitation.ca

lareaudesjardins vallee des tisserands

Groupe servicas

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *